FAQ : Questions fréquemment posées

J’ai un système avec une autre compagnie, puis-je transférer ma surveillance avec Groupe Vigilance?

Oui, car la majorité des systèmes d’alarme sont compatibles avec notre centre de télésurveillance. Par contre, il y a quelques vérifications à effectuer avant de procéder au transfert :

  1. Si vous êtes au terme de votre entente contractuelle avec la compagnie actuelle, nous relierons votre système dans les jours qui suivent.
  2. Dans les rares cas où la reprogrammation électronique du panneau d’alarme est impossible, nous remplacerons à peu de frais la carte du système et nous relierons le tout à notre centre de télésurveillance.

Le système de sécurité Groupe Vigilance est-il relié à un poste de police?

Non. Le système de sécurité est relié au réseau national de centres de télésurveillance 24 heures sur 24. Le personnel accuse réception des signaux d’alarme et détermine les mesures propres aux circonstances (validation de l’alarme, appel des pompiers, de la police ou du personnel médical d’urgence, selon le cas).

Quel est le rôle du centre de télésurveillance et où se trouve-t-il?

Groupe Vigilance s’occupe de la vente, de l’installation, de l’entretien et de la réparation des équipements ainsi que du service après-vente. Le centre de télésurveillance quant à lui traite et transmet les divers signaux d’alarmes reçus et se charge du suivi des alarmes.

Les centres de télésurveillance sont situés à Montréal, Québec, Ottawa et Vancouver. Les équipements allient une technologie des plus spécialisées en matière de télésurveillance à un vaste réseau de fibre optique. En cas d’urgence ou de sinistre, l’un ou l’autre des centres de haute technologie prend la relève, ce qui vous garantit un service ininterrompu 24 heures sur 24.

Que faire si je déclenche mon système de sécurité et crée une fausse alarme?

La sirène retentira. En cas de déclenchement accidentel, gardez votre calme. Composez votre code sur le clavier en appuyant bien sur chaque touche pour désactiver votre système. Attendez approximativement une minute et téléphonez ensuite au centre de télésurveillance pour nous en informer (ou, si vous en avez un, utilisez votre téléphone cellulaire). Sinon, un opérateur appliquera les procédures préétablies.

Que faire lorsque je communique avec un opérateur du centre de télésurveillance?

  1. Donnez le numéro de téléphone principal des lieux.
  2. Identifiez-vous à l’aide de votre NIP.
  3. Donnez votre nom.
  4. Décrivez la raison de votre appel ou la cause de l’alarme.

Quel est le rôle des personnes inscrites sur ma liste d’appels?

Lorsque votre système de sécurité se déclenche, un opérateur compose le numéro du lieu protégé. S’il n’y a aucune réponse ou si la personne qui répond ne peut s’identifier à l’aide d’un NIP, l’opérateur appelle le service de police (selon les consignes établies).

L’opérateur tente de joindre une personne-ressource inscrite sur votre liste d’appels.

En cas d’absence prolongée, n’oubliez pas d’en informer vos personnes-ressources. Lorsqu’une des personnes inscrites sur votre liste d’appels arrive sur les lieux après le déclenchement d’une alarme en votre absence, une vérification extérieure doit d’abord être effectuée avant de pénétrer à l’intérieur des lieux protégés. Il est fortement recommandé d’attendre l’arrivée des policiers avant de pénétrer dans le domicile.

Pour une intervention efficace, les personnes-ressources doivent demeurer à proximité de l’endroit protégé, posséder les clés des portes, un code pour armer et désarmer le système, ainsi qu’un NIP pour s’identifier.

Votre conseiller en sécurité Groupe Vigilance peut rencontrer ces personnes afin de leur expliquer leurs responsabilités et de leur montrer à activer et à désactiver le système de sécurité. Nous suggérons de réviser votre liste d’appels régulièrement.

Le système de détection et d’interruption de fuites d’eau de Groupe Vigilance avec la valve WaterCop de Dyna Quip Controls

Faits saillants du système

  • Protège votre maison 24 heures par jour, sept jours par semaine, à la maison ou en déplacement
  • Capteurs sans fil qui fonctionnent sur piles ou 120 V (optionnel) pour une installation facile et économique jusqu’à une distance de 50 m
  • Valve à bille fonctionne sur le 120 V qui permet une coupure rapide et efficace
  • Contact auxiliaire bas voltage
  • Disponible en ½”, ¾”, 1”, 1 ¼” et 2”
  • Conforme aux codes de plomberie
  • Garantie limitée de trois ans sur les pièces électroniques
  • Garantie à vie sur la valve en laiton

Est-ce que le WaterCop peut fonctionner avec mon système de sécurité ou système domotique?

Oui. Le système WaterCop est équipé de contacts auxiliaires à basse tension et peut facilement être branché sur de nombreux systèmes de sécurité à domicile avec de simples câbles basse tension (câbles non inclus). Veuillez consulter votre professionnel de système de sécurité.

Combien de capteurs WaterCop puis-je utiliser?

Chaque système WaterCop peut prendre en charge un nombre illimité de capteurs de température et d’inondation. Les capteurs sont placés près ou sous les machines à laver, chauffe-eau, machines à glaçons, lave-vaisselle, humidificateurs, éviers, toilettes, et autres appareils qui sont les plus susceptibles d’être la source de fuites d’eau.

Est-ce que le système WaterCop peut être installé à l’extérieur?

Non. La valve de contrôle WaterCop et les capteurs sont conçus pour être installés à l’intérieur, dans les vides sanitaires, les sous-sols, garages, greniers ou autres endroits protégés contrent les éléments.

Quelle quantité d’eau doit être présente pour qu’un capteur d’inondation envoie le signal au système WaterCop?

Seulement quelques onces d’eau sont suffisantes pour activer le système, en supposant que les capteurs sont correctement placés dans une situation avantageuse pour détecter les fuites et les flaques. Voir la vidéo explicative >

Comment puis-je éteindre mon approvisionnement en eau manuellement à l’aide de WaterCop?

Vous pouvez utiliser la commande des boutons sur la face de contrôle WaterCop. Notre interrupteur mural (RS100) vous permet aussi de désactiver l’eau à partir d’un emplacement idéal avec une simple pression du bouton.

Qu’advient-il du WaterCop lors d’une panne d’électricité?

La valve de contrôle WaterCop restera dans la position telle qu’elle était quand la panne a débuté. Avec l’ajout d’une barre de surtension avec batterie de secours (UPS), la valve pourra se fermer en cas de dégât d’eau lors d’une panne électrique. Vous pouvez également changer manuellement la position de la valve lors de panne de courant

Est-ce que WaterCop peut empêcher l’éclatement ou le gel des tuyaux?

Bien que le système WaterCop ne puisse pas protéger les tuyaux du gel, les capteurs de basse température de WaterCop peuvent suivre de près votre plomberie. Ils surveillent la température d’une conduite spécifique, comme celui qui mène à un robinet extérieur, un système de gicleurs, des tuyaux situés dans un grenier ou un vide sanitaire. Lorsque la température ambiante est inférieure à 3°C (+ / – 2°C), le détecteur alerte le système WaterCop de couper l’approvisionnement en eau, empêchant un risque d’inondation à partir d’un tuyau crevé. Bien que ce système ne peut pas protéger un tuyau d’éventuellement se congeler, WaterCop aidera à réduire les inondations si un tuyau éclate un jour.